Le Château de Chambord fête ses 500 ans en 2019. L’occasion d’organiser une manifestation artistique unique accessible à tous et intitulée « Utopie à l’œuvre ».

Cette exposition hors normes est le fruit de quinze années de recherches. On pourra parcourir les 2000 m² d’exposition consacrés aux origines italiennes du domaine mais aussi à sa partie restant inachevée. François 1er et Léonard de Vinci seront bien entendu à l’honneur tout en mettant l’accent sur la vision contemporaine et internationale du château, une sorte de trait d’union entre Renaissance et modernité.

Un édifice monumental

Le château de Chambord fur en effet édifié à partir de 1519 à la demande de François 1er afin notamment de glorifier sa victoire à Marignan ainsi que son règne. Le maître mot est la régularité, les valeurs de la Renaissance venue d’Italie. C’est un chantier monumental qui nécessite plus de 220 000 tonnes de pierres. Le fleuve du Cosson sera lui-même détourné de manière à pouvoir alimenter les douves du château. Il est fortement probable que le château soit né de l’imaginaire de Léonard de Vinci qui offrait à l’époque ses services au Roi de France. L’escalier à double révolution est d’ailleurs représentatif de l’œuvre du Maître. Cette ouvrage architectural est composé de deux parties distinctes, appelées volées. De cette manière deux personnes empruntant chacune une volée ne peuvent pas se croiser, seulement s’apercevoir par les ouvertures. Répondant à une exigence d’immensité, Le domaine national de Chambord est le plus grand parc forestier d’Europe avec 5440 hectares.

Notons que paradoxalement François 1er n’y a séjourné que très peu de temps : 72 jours pour 32 ans de règne. Le château de Chambord resta longtemps inachevé. C’est Louis XIV, le Roi-Soleil qui dans sa vision d’une monarchie centralisée et puissante s’intéresse à l’immense édifice et en achèvera le projet.

L’exposition aura lieu du 26 mai au 1er Septembre, elle est adressée aux amateurs éclairés comme au grand public.