Les ébénistes

Pierre Migeon, fameux ébéniste du XVIIIe siècle

Pierre Migeon fait partie des Maîtres ébénistes les plus appréciés au XVIIIe siècle et encore aujourd’hui.  Il travailla pour une clientèle de renom dont le duc d’Orléans, le cardinal de Rohan ou la duchesse d’Epernon.  Ses œuvres sont notamment exposées aux musées Beauvais, au Petit Palais à Paris, à Fontainebleau ou même à  Washington. Issu d’une famille protestante d’ébénistes et étant donné que tous les membres de cette famille se prénomment alors Pierre, on retient Pierre Migeon IV qui est celui qui marquera le plus le XVIIIe siècle par ses créations de grande qualité.

Des créations de qualité

Commode Migeon
Commode estampillée Migeon disponible chez Méounes Antiquités

On suppose que Pierre Migeon IV accède à la maîtrise en 1725 et se fait rapidement une renommée grâce à ses productions de commodes, secrétaires et bureaux à pente. Il reçoit des commandes de la part du Garde-Meuble du Roi. Son travail est également apprécié de la marquise de Pompadour.

Ses créations sont des encoignures, secrétaires, commodes, bureaux à pente, tables liseuse… De manière générale, le Maître affectionne particulièrement les courbes et aime donner un caractère massif mais de manière élégante à ses meubles. Il utilise plusieurs procédés décoratifs et d’ornement: les marqueteries florales, les laques d’inspirations japonaises noires ou plus rarement bleues. Mais on retrouve la plupart du temps l’utilisation d’une marqueterie de placage monochrome et peu contrastée appliquée sur des commodes sauteuses ou sur des commodes Louis XV et d’inspiration Régence à 3 tiroirs comme c’est le cas sur celle présentée dans la boutique de Méounes Antiquités. Ajoutons que l’ornementation de bronzes est toujours mesurée et peu abondante de manière générale contrairement à d’autres ébénistes du XVIIIe siècle comme Charles Cressent.

 

Un ébéniste marchand

On notera que Pierre Migeon était également marchand et qu’il travailla avec de nombreux collaborateurs ébénistes de grand talent eux aussi comme Mathieu Criaerd, Mondon, Jacques Dubois ou Topino. Cette collaboration signifie que certains meubles ont été crées par les deux ébénistes ou commandés par Migeon et exécutés par son collaborateur. Ainsi, la présence de deux estampilles, celle de Pierre Migeon et de son collaborateur sont parfois présentes. Mais la plupart du temps seule la marque de Pierre IV est apposée et « Il n’en demeure pas moins que l’estampille <Migeon> constitue un label de qualité et témoigne d’un goût et de préférences très affirmées. » (Pierre Kjellberg: Le mobilier français du XVIIIe siècle).

Estampille Migeon
Estampille de Migeon présente sur la commode tombeau
Commode Migeon
Commode Louis XV estampillée Migeon

 

4 thoughts on “Pierre Migeon, fameux ébéniste du XVIIIe siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *