Le mobilier

La panetière provençale

Panetière provençale XVIIIe
Panetière provençale XVIIIe disponible chez Méounes Antiquités

La panetière est à l’origine un petit meuble de conception simple servant comme son nom l’indique à ranger et conserver le pain. Mais qu’en est-il de la panetière provençale ? Celle-ci serait apparue au XVIIe siècle. C’est seulement au XVIIIe siècle que grâce à un commerce florissant et une économie se développant qu’apparaissent alors des panetières sculptées de façon beaucoup plus riches. Les ébénistes empruntent alors les codes et styles du mobilier parisien et ostentatoire: pieds à enroulement, galbes prononcés… Et c’est en Provence que ce style prendra son origine et plus précisément à Nîmes, Fourques et Arles.

Des panetières avec des particularités

Ces 3 villes où la sculpture ornementale n’a pas de mal à s’imposer vont devenir le berceau du style provençal. Bien que provenant de villes proches les unes des autres, les panetières vont avoir des caractéristiques différentes en fonction de leur lieu d’origine. Pour celles de Nîmes les attributs provençaux et de l’agriculture, les épis de blés sont privilégiés. A Fourques, ce sont des sculptures en creux et en forme de corne de bélier qui ornent les panetières.

Panetière de Fourques XVIIIe siècle
Panetière de Fourques XVIIIe siècle disponible en boutique,

Ces dernières partagent tout de mêmes certaines caractéristiques communes: bobèches sculptés, pieds à enroulement, fuseaux tournés, charnière disproportionnée pour la porte et également pour la serrure et l’entrée de serrure… Elles sont aussi toutes réalisées en noyer.

La panetière est le meuble provençal typique. Pièce de mobilier d’apparat qui naquit dans une région de France, elle dépasse même les frontières et connaît par exemple un grand succès auprès de la clientèle américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *